Ordinaire, Audrey Najar

Ordinaire, Audrey Najar

Audrey Najar signe un premier roman « normal » en dépeçant le quotidien d’un homme jusque-là ordinaire.

Depuis qu’il est retraité, Hervé vit un quotidien sans surprise.

Il semble végéter dans une espèce d’état second, il n’est plus qu’un homme en attente.

Certes c’est un voisin sans histoire, un petit retraité bien au chaud dans ses pénates, qui promène son chien, passe parfois au bistrot du coin et prépare quelques bons petits plats lorsque sa femme rentre du travail.

Mais une vie, se résume-t-elle à ça ?


Qu’est-ce qui fait de nous des hommes et des femmes « en vie » ? Suffit-il qu’un de ces rouages bien huilés finisse par lâcher pour que tout déraille complètement ?

« L’enfer, c’est les autres » dit Sartre : l’arrivée de nouveaux voisins un peu trop « parfaits » va bousculer Hervé.

Tout à sa frustration de n’être qu’un homme ordinaire