La bombe, Alcante, Bollée & Rodier

la bombe

Cette BD est un mastodonte (472 pages, un travail colossal), il n’en fallait pas moins pour traiter un sujet aussi complexe que la création de la première bombe nucléaire de l’histoire…

À la base il s’agissait pour les États-Unis de posséder une arme de dissuasion massive face à l’Allemagne nazie, être les premiers pour contrecarrer les plans d’Hitler en quelque sorte et l’empêcher de s’en servir (s’il arrivait à créer sa propre bombe nucléaire).

Mais vous le verrez si vous osez vous plonger dans ce volume dense et forcément oppressant : il y a beaucoup à dire !

Son ombre malsaine semble planer sur le monde depuis la nuit des temps, comme si l’uranium, ici personnif