Chez toi, Sandrine Martin

Chez toi, Sandrine Martin

Une BD qui raconte une réalité, celle des femmes migrantes, futures mères, déracinées, en attente de papiers, de stabilité, de souffle dans un pays d’accueil…

C’est évidemment un parcours chaotique, une question de survie, de choix implacables.

À travers la voix de Mona, ce sont toutes ces femmes qui prennent la parole et expriment leurs craintes, leur désarroi face une situation qu’elles n’ont pas choisie de gaieté de coeur.

Un pays natal où il est impossible de vivre, l’exil, les dangers de ce cheminement, la peur, l’insécurité, le désespoir…

Mona est réfugiée syrienne en Grèce, elle rêve d’un avenir meilleur pour son enfant à naître – à vrai dire, comme toutes les mères du monde le souhaitent…

Lui sera-t-il permis de vivre cette grossesse simplement dans l’insouciance, dans le calme rassurant d’un quotidien « normal » ?

Mais c’est déjà une situation compliquée, incertaine, que d’être femme réfugiée, que cette naissance à venir semble être un combat de plus à mener…

Sandrine Martin s’est inspirée de vraies rencontres qu’elle a pu faire en Grèce, notamment dans les locaux de Médecins du Monde, elle nous offre ici un témoignage vibrant d’humanité.

En même temps il est aussi question de la condition de la femme de manière plus générale, à travers le portrait « en miroir » de Monika, sage-femme grecque qui doit elle aussi lutter pour imposer ses idées et supporter la crise de son couple.

Mona, Monika, ne sont peut-être au final que deux facettes d’une même idée : amitié, sororité concluent cet album en tonalité de bleu…

Retrouvez plus de détails sur le site de l’éditeur

𝗥𝗲́𝘀𝘂𝗺𝗲́ : Entre Grèce et Syrie, deux parcours de femmes tournés vers l’espoir et la reconstruction.

En 2016, Sandrine Martin s’est rendue en Grèce avec le projet EU Border Care et a suivi les sages-femmes et les médecins qui prennent en charge les réfugiées pendant leur grossesse. Cette expérience humaine marquante lui a inspiré un récit bouleversant qui entremêle le parcours de deux femmes que les grandes crises contemporaines vont confronter à l’exil : une sage-femme grecque et une jeune syrienne.

Un roman graphique d’une grande acuité, qui témoigne autant de l’enlisement de la société grecque que de l’espoir et de l’énergie déployés dans l’expérience de déracinement.

Autres posts