Poursuite, Joyce Carol Oates

Poursuite Joyce Carol Oates

Le titre en dit long déjà sur le rythme (très soutenu) de cette lecture.

Oates nous embarque dans son paysage à la fois tragique et angoissant.

L’éclatement de la famille, la violence (une violence inouïe), les non-dits, les mensonges et la résilience sont au cœur de ce nouveau roman paru en mars dernier.

Et en effet, le passé de celle qui se fait appeler Abby semble la poursuivre…

Elle vient de se marier avec l’homme qu’elle aime, elle devrait être heureuse mais de sombres cauchemars viennent perturber le tableau idyllique.

Qu’a-t-elle à cacher à son mari ?

Quel est son passé ? À qui appartiennent les ossements qu’elle voit en rêve ?

Au paroxysme de son angoisse, elle se fait percuter par un bus le lendemain de ses noces : est-ce un aveu ? Un acte désespéré ?

Sur son lit d’hôpital, les langues se délient, elle va parler de ce qu’elle n’a jamais avoué à personne, de ce qui hante ses nuits…

C’est éminemment psychologique, Oates sait maintenir et faire monter la tension narrative, impossible de le lâcher ! En arrière-plan, l’histoire de l’Amérique