La Bibliothèque de Minuit, Matt Haig

la bibliothèque de minuit

J’ai terminé l’année avec un livre qui m’a vraiment inspiré une réflexion personnelle : La Bibliothèque de Minuit de Matt Haig.

Vivre dans le regret, Nora Seeds n’y arrive plus…

Elle a perdu ses parents, s’est éloignée de son frère, a mis à mal ses idéaux, ses désirs profonds et vient juste de perdre son chat Voltaire qu’elle aimait tant…

À bout, usée par la vie et le manque d’envie, elle saute le pas de trop et avale des comprimés pour ne plus avoir à se réveiller…

Mais tout ne se passe pas vraiment comme prévu !

Elle se réveille au milieu d’une étrange bibliothèque avec pour archiviste une ancienne professeur d’école…

En fait Nora se situe dans une espèce d’entre-deux : pas tout à fait morte, pas tout à fait en vie.

Elle va pouvoir piocher dans les rayonnages pour satisfaire sa curiosité et les regrets de toute sa vie. Car il s’agit bien de cela : chaque livre est une vie de Nora différente avec ses choix uniques qui ne sont pas ceux de sa vie actuelle.

Et si elle n’avait pas arrêté la natation ? Et si elle avait suivi sa meilleure amie en Australie ? Et si elle était devenue rock star ou encore glaciologue comme elle le rêvait enfant ?…

Tout est possible, tout est imaginable.

J’ai adoré ce livre qui utilise la physique quantique, théorie des cordes et multivers, pour nous offrir une espèce de fable sur le bonheur et le vrai sens de la vie.

C’est beau tout simplement. Pas le livre de la vie, le livre des vies possibles…

Retrouvez plus de détails sur le site de l’éditeur

𝗥𝗲́𝘀𝘂𝗺𝗲́ : « Entre la vie et la mort, il y a une bibliothèque, avec des rayonnages infinis et une multitude d’autres vies à essayer.  »

À trente-cinq ans, Nora Seeds a l’impression d’avoir tout raté. Lorsqu’elle se retrouve un soir dans la mystérieuse Bibliothèque de Minuit, c’est sa dernière chance de reprendre en main son destin. Si elle avait fait d’autres choix, que se serait-il passé ?
Avec l’aide d’une amie bibliophile, elle n’a qu’à prendre des livres dans les rayonnages, tourner les pages et corriger ses erreurs pour inventer la vie parfaite. Pourtant, les choses ne se déroulent pas comme elle l’imaginait.
Avant que minuit sonne, pourra-t-elle répondre à l’énigme la plus importante : qu’est-ce qu’une vie heureuse ?

la bibliothèque de minuit- citation

Étiquettes : , ,

Autres posts