Menu
Menu

Evergreen Island, Heidi Perks

Je ne l’ai pas lâché avant de savoir le dénouement ! Lecture addictive, suspens garanti pour ce thriller psychologique aux multiples facettes et rebondissements.

Ne cherchez pas Evergreen Island sur une carte, il y a peu de chances que vous la trouviez… Il faudrait demander à l’auteur, Heidi Perks, quel lieu lui a inspiré ce paysage isolé, mais de toute évidence, cette petite île anglaise cache très bien son jeu.

Dans le roman, la tranquillité monotone d’Evergreen se trouve bien vite bouleversée par une surprenante découverte  : des ossements…

Stella, qui a quitté l’île depuis longtemps avec sa famille, se pose des questions.
L’actualité fait refluer telle la marée, les souvenirs d’enfance : le départ précipité de sa famille il y a 25 ans, le mal-être de sa soeur ainée, l’indifférence de son frère, la séparation de ses parents, la perte…

À présent, tout lui revient en pleine figure  !

Et si le corps découvert à l’orée de son ancien jardin familial avait un rapport avec sa famille ?

Qui a été assassiné ? Qui est le coupable ?

Heidi Perks joue avec nos nerfs. Les dissimulations des uns, l’histoire personnelle des autres nourrissent et viennent soutenir une intrigue hitchcockienne qui se développent entre flashbacks et retours au temps présent.

Le fait que l’intrigue se passe sur île me séduit d’autant plus que je connais bien le tempérament des Insulaires… Mystérieux, parfois taiseux, ils sont en général prêts à tout pour préserver leur tranquillité.

Les scènes sont cinématographiques, très rythmées, je l’imagine bien adapté au petit écran.
C’est en tout cas une lecture parfaite pour ce début d’automne avec une mise en ambiance de circonstance…

Retrouvez plus de détails sur le site de l’éditeur

𝗥𝗲́𝘀𝘂𝗺𝗲́ : Une île.  

Une femme.  

Des secrets enfouis.  

Au large des côtes de l’Angleterre, Evergreen Island abrite une petite communauté qui vit isolée du reste du monde. Lorsqu’un corps est déterré dans le jardin de la maison d’enfance de Stella Harvey, la jeune femme est bouleversée. Surtout que vingt-cinq ans auparavant, un soir de tempête, sa famille a mystérieusement fui les lieux…

Déterminée à découvrir la vérité, Stella retourne sur l’île, mais elle s’aperçoit rapidement que les insulaires ne sont pas aussi accueillants que dans ses souvenirs, et qu’ils sont prêts à tout pour protéger leurs secrets.

Avec une parfaite maîtrise de l’intrigue et un art consommé du suspense, Heidi Perks restitue l’ambiance étouffante  qui plane depuis des années sur Evergreen Island, manipulant le lecteur jusqu’à la dernière ligne.

evergreen island - citation

Étiquettes : , ,