Manger c’est culturel, Christine Ott

Oui manger c’est culturel !

Pour ceux qui ne le savent pas, je travaille beaucoup avec l’univers de la gastronomie.

Je suis coéditrice d’un magazine en ligne sur l’art de vivre et la cuisine de bord de mer Iodé magazine. J’ai également réalisé de nombreux portraits de MOF, de chefs et même de territoires de saveurs, raconté la truffe, le vin ou encore les huîtres… les hommes, la culture, le produit, la cuisine : tout ça je connais !

Mais je ne m’étais jamais penchée sur cette question qui est sans doute à la base de tout : pourquoi nous mangeons ce que nous mangeons ?

C’est ce que tente d’appréhender le livre de Christine Ott : Manger c’est culturel.

L’auteur pioche de belles « bouchées » dans toutes les oeuvres de la littérature : de Huysmans en passant par Rousseau, Kafka, Proust (et son éternelle madeleine) ou encore Elena Ferrante, Amélie Nothomb…

Du point de vue philosophique, sociologique, culturel : les nourritures physique et intellectuelle ont beaucoup en commun finalement et les grands auteurs s’en sont largement inspirés dans leurs oeuvres.

Dès l’introduction, c’est un régal (je pourrais prendre mille notes par page tellement c’est dense et intéressant ! En plus le texte est truffé d’extraits qui viennent soutenir l’énoncé, la littéraire qui pulse en moi est ravie!).

L’alimentation qui devient religion, la manifestation de nos nouveaux modes de vie : ce sont vraiment des sujets qui nous concernent tous.

On y parle d’anorexie, de boulimie, de l’image du corps (essentiellement féminin), de notre consommation., de genres, de patriotisme culinaire…

Toi aussi tu aimes te nourrir d’autres choses que de littérature ? Alors plonge dans ce livre, tu ne seras pas déçu. C’est un coup de coeur pour moi !

Retrouvez plus de détails sur le site de l’éditeur…

  • 𝗥𝗲́𝘀𝘂𝗺𝗲́ :

Vous êtes-vous déjà demandé la raison de votre aversion pour les rognons ou de votre passion pour les coquillettes au beurre ? Pourquoi vous aimez tel aliment et détestez tel autre ?

Publicités, normes sociales, interdits religieux, recommandations nutritionnelles, phénomènes de mode, souvenirs d’enfance…, de nombreux facteurs, souvent inconscients, conditionnent nos jugements sur ce qu’il faut, ou non, manger, et entretiennent nos mythes alimentaires.

Nourri de nombreux exemples puisés dans les films de Federico Fellini, l’actualité, les romans d’Elena Ferrante, de Margaret Atwood ou d’Amélie Nothomb, ce livre démystifie nos « habitudes » alimentaires et fait de nous des mangeurs intelligents.

Vous allez enfin savoir pourquoi vous mangez ce que vous mangez.

Manger c'est culturel, Christine Ott

Envie de lire un autre essai ? Pourquoi pas « VITE ! Les nouvelles tyrannies de l’immédiat » de Jonathan Curiel aux éditions Plon ?

Autres posts

Chroniques du hasard, Elena FerranteChroniques du hasard, Elena Ferrante

𝟐𝟎 𝐣𝐚𝐧𝐯𝐢𝐞𝐫 𝟐𝟎𝟏𝟖 – 𝟏𝟓 𝐣𝐚𝐧𝐯𝐢𝐞𝐫 𝟐𝟎𝟏𝟗 : 𝐄𝐥𝐞𝐧𝐚 𝐅𝐞𝐫𝐫𝐚𝐧𝐭𝐞 𝐩𝐮𝐛𝐥𝐢𝐞 𝐮𝐧𝐞 𝐜𝐡𝐫𝐨𝐧𝐢𝐪𝐮𝐞 𝐡𝐞𝐛𝐝𝐨𝐦𝐚𝐝𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐓𝐡𝐞 𝐆𝐮𝐚𝐫𝐝𝐢𝐚𝐧. Elles sont ici réunies afin de nous faire découvrir le regard de la