Menu
Menu

La Section Lucky, Frédéric Schmitter

J’attendais un peu avant de vous parler de cette lecture qui devrait paraître en ce début janvier aux Éditions du Rocher, car mine de rien je l’ai lu il y a un petit moment…

Et ce fut, je vous le dis sans détour, une très bonne lecture que je vous conseille de réserver pour ce début d’année 2021 !

Si vous aimez la littérature, jouer avec les mots (et même avec les lettres de ces mots), je suis certaine que vous aimerez ce livre !

C’est une histoire en clin d’oeil, parce que malgré tout on doit tous se sentir un peu ilien en ce moment (et donc clin d’oeil à mes habitants de Ré, Madame ou Oléron, même si un pont nous sépare… On ne s’est pas vu depuis longtemps !).

Clin d’oeil encore parce qu’ici, sur Instagram, nous partageons en commun ce goût des belles-lettres, et même personnellement ce Lucky claironné en couverture me bouleverse (allez savoir pourquoi…).

Jouer avec les mots c’est le leitmotiv de l’écrivain Gaspard qui va donner des cours à des jeunes iliens triés sur le volet et en profiter pour les étudier à la loupe.

Tous se retrouvent à leur façon, unique, autour des jeux qu’il invente avec un simple paquet de cartes Lexicon.
Si vous ne connaissez pas ce jeu, c’est l’un des premiers jeux de lettres (distribué dans les années 30), avec lequel on peut imaginer des combinaisons de jeux infinies.

Et encore un clin d’oeil au Goncourt 2020, Hervé Le Tellier président de L’Oulipo, atelier de littérature expérimentale…

Gaspard parcourt les iles du Ponant (mais qui est ce mystérieux Gaspard ?) et se met au diapason de la personnalité de ses élèves : et c’est encore une histoire de transmission dont on déroule le fil !

Il les fait jouer avec son paquet de cartes Lexicon : commencer toutes les premières lettres des mots d’une phrase en ordre alphabétique, enlever une voyelle pour composer… C’est fou ce qu’on peut faire avec un simple  paquet de lettres !

Par ce biais ludique, il leur donne évidemment le plaisir de l’écriture ! 

C’est passionnant ! Ça m’a donné envie de jouer moi aussi !

Je vous le conseille vivement !

Petit plus : vous pouvez télécharger les cartes et règles du jeu sur le site Gallica !

Retrouvez plus de détails sur le site de l’éditeur…

𝗥𝗲́𝘀𝘂𝗺𝗲́ :

La Section Lucky est un groupe de six adolescents :

Anne, Erwan, Isabelle, Olivier, Urielle et Yves.

Sur les îles du Ponant, ils font tous partie du même collège.

Et chacun vit séparément sur son caillou entouré d’eau.

C‘est Gaspard qui les relie durant l’année scolaire 1984-85.

Très joueur, l’écrivain voyage avec des mots pour tout bagage.

Il entend initier les jeunes îliens aux secrets des lettres.

On guette bientôt l’arrivée du curieux passager sur les quais.

Nul doute que Gaspard saura élargir les horizons étroits.

L‘auteur avoue un penchant pour les trucs un peu compliqués.

Un casse-tête chinois pourrait l’occuper toute une nuit.

C‘est la littérature à contraintes qui l’amène à l’écriture.

Kamikaze, il bat un record de palindrome avec J. Perry-Salkow.

Y a-t-il des choses cachées dans ce livre ? Potentiellement.