Menu
Menu

La fracture, Nina Allan

Un roman vraiment perturbant, inattendu !

Déboussolée par cette lecture qu’il m’a fallu dompter (il faut savoir lâcher un peu parfois, se forcer quand ça ne correspond pas exactement à ce qu’on attendait…). Au final, je suis contente d’avoir persévéré car c’est une vraie découverte !

Ce livre est en effet un bel OLNI (Objet Littéraire Non Identifié) qui laisse une grande place à notre interprétation personnelle, chacun pouvant y voir une histoire finalement un peu différente.

Tout part d’une disparition : celle de Julie Rouane, 17 ans, disparue pendant 20 ans et qui réapparaît soudainement dans la vie de sa soeur Selena.

Où était-elle passée ? A-t-elle était victime du prédateur qui rodait dans la région lors de sa disparition ? Est-elle seulement la « vraie » Julie ?

Son récit va nous plonger dans l’incertitude et la stupéfaction : serait-elle victime de déni ?

L’histoire s’échappe bien au-delà de ce qu’on imaginait…

C’est peut-être le seul refuge qu’il reste à Julie, pour ne pas avoir à raconter ce qui s’est vraiment passé le 16 juillet 1994…

Retrouvez plus de détails sur le site de l’éditeur…

𝗥𝗲́𝘀𝘂𝗺𝗲́ : Le 16 juillet 1994 dans la région de Manchester, Julie Rouane, dix-sept ans, prétexte un rendez-vous avec une copine pour s’absenter du domicile familial… et disparaît pendant plus de vingt ans.

Longtemps après l’abandon de l’enquête par la police, son père, Raymond Rouane, continue à explorer seul toutes les pistes possibles. En vain. La mère de Julie et sa soeur cadette, Selena, tentent elles aussi de faire front, chacune à sa manière.

Puis un soir, 20 ans après, une femme qui prétend être Julie contacte Selena. Alors qu’on avait soupçonné que l’adolescente ait pu être enlevée et assassinée – un homme de la région ayant avoué plusieurs meurtres de femmes -, l’histoire que Julie raconte à sa sœur est tout à fait différente, extravagante, impossible…