Menu
Menu

Si ça saigne, Stephen King

✦ Petits frissons autour de ces 4 nouvelles de Stephen King ✦

Ce que j’apprécie le plus dans les textes de Stephen King c’est la technique, la façon qu’il a de pousser son histoire comme si elle était déjà écrite, qu’elle était naturelle (ne la rendant au passage que plus horriblement réelle…).

Ce qui est l’un des traits de Stephen King aussi c’est l’économie de mots. En général, il ne s’embarrasse pas de fioritures (quiconque a lu son livre consacré à l’écriture pourra plus facilement s’en rendre compte). En peu de mots il pose son histoire, ses personnages, entre dans leurs contradictions et questionnements intérieurs. 

Évidemment cet ouvrage n’échappe pas à ces grandes règles édictées par le maître du thriller.

Vous le verrez à la lecture, si SK joue avec nos peurs les plus profondes (des peurs ancestrales que nous portons finalement tous en nous d’une manière ou d’une autre), il sait très bien aussi les transposer à notre monde  » moderne ».

Ainsi l’informatique, un téléphone portable ne sont plus que des outils au service de nos peurs qui viennent encore les souligner voire les amplifier… Ses démons vivent dans l’air du temps !

Facilité d’écriture – plaisir de lecture  – aimer se faire peur !

Voilà qui devrait vous plaire !

Retrouvez plus de détails sur le site de l’éditeur…

𝗥𝗲́𝘀𝘂𝗺𝗲́ : Les journalistes le savent : si ça saigne, l’info se vend. Et l’explosion d’une bombe au collège Albert Macready est du pain béni dans le monde des news en continu. Holly Gibney de l’agence de détectives Finders Keepers, travaille sur sa dernière enquête lorsqu’elle apprend l’effroyable nouvelle en allumant la télévision. Elle ne sait pas pourquoi, le journaliste qui couvre les événements attire son attention…

Quatre nouvelles magistrales, dont cette suite inédite au thriller L’Outsider, qui illustrent, une fois de plus, l’étendue du talent de Stephen King.