Ada, Barbara Baldi

Ada est sortie en 2019, c’est la deuxième BD de Barbara Baldi (la première, La Partition de Flintham, est de 2017) elle n’est  néanmoins pas une débutante (illustratrice en animation chez Disney, Marvel, Pixar; coloriste…) elle a dès son premier roman graphique était sélectionnée au Grand Prix Artémisia (qui récompense les auteurEs de BD ), qu’elle a finalement obtenu en 2020 avec Ada.

Son grand format lui a permis d’étaler les dessins sur les pages, elle est évidemment très douée pour nous faire ressentir : ce livre est en effet une ode aux sensations ! Il y a peu de mots, les planches suffisent à évoquer les non-dits, c’est superbe. Il laisse une longue place au silence. Les mots résonnent dans cette atmosphère particulière, comme un écho assez violent… C’est d’une délicatesse infinie malgré le drame, la dureté de l’histoire personnelle.

On n’est tout de même pas loin du conte de fées…

Retrouvez plus de détails sur le site de l’éditeur…

𝗥𝗲́𝘀𝘂𝗺𝗲́ : 1917, quelque part en Autriche. La jeune Ada vit seule avec son père, un bûcheron aussi rustre qu’autoritaire. Le talent et la curiosité de la fillette pour la peinture ne font qu’attiser la colère et le mépris du père. Consciente que l’affrontement n’est pas une option, Ada fait mine de se soumettre à l’autorité paternelle, pour mieux, secrètement, s’adonner à sa passion. Pour autant, l’orage se prépare au loin et il sera difficile d’y échapper…

Autres posts

Chroniques du hasard, Elena FerranteChroniques du hasard, Elena Ferrante

𝟐𝟎 𝐣𝐚𝐧𝐯𝐢𝐞𝐫 𝟐𝟎𝟏𝟖 – 𝟏𝟓 𝐣𝐚𝐧𝐯𝐢𝐞𝐫 𝟐𝟎𝟏𝟗 : 𝐄𝐥𝐞𝐧𝐚 𝐅𝐞𝐫𝐫𝐚𝐧𝐭𝐞 𝐩𝐮𝐛𝐥𝐢𝐞 𝐮𝐧𝐞 𝐜𝐡𝐫𝐨𝐧𝐢𝐪𝐮𝐞 𝐡𝐞𝐛𝐝𝐨𝐦𝐚𝐝𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐓𝐡𝐞 𝐆𝐮𝐚𝐫𝐝𝐢𝐚𝐧. Elles sont ici réunies afin de nous faire découvrir le regard de la